Caractère indépendant, artiste autonome, la Bruxelloise Cloé du Trèfle joue de la musique par passion. Depuis près de quinze ans, la liberté vibre au cœur de ses créations.


Les mots en adéquation avec ses émotions, elle publie aujourd’hui ‘Entre l’infime et l’infini’, un nouvel album qui renoue avec le format chanson. Après deux disques-concepts où elle observait le monde à travers le regard des autres (‘Hasards de trajectoires’ et ‘D’une nuit à une autre’), la chanteuse bruxelloise pose de nouveau la voix sur ses sentiments. En français ou en anglais, les textes s’écrivent ici au plus près du cœur.


Enregistré dans son propre studio, ce disque prend pied dans l’intimité pour mieux s’élancer dans l’immensité. De la vie. Du monde. D’un quotidien bouleversé. ‘Entre l’infime et l’infini’ est une quête d’absolu, un retour à la lumière, un appel d’air en souffle continu. Façonnées à la croisée d’un fourmillement électronique et d’une panoplie d’arrangements ultra organiques, les chansons soulèvent divers vagues à l’âme et épanchent un flot de métaphores à fleur de peau. Épaulées par les violoncelles de Céline Chappuis et Thècle Joussaud, les idées de Cloé du Trèfle prennent de la hauteur.


Inclassable, la musique se dévoile par petites touches impressionnistes. Entre couleurs électro-pop et motifs symphoniques, prose romantique et poésie urbaine, les compos déjouent les formats, évitant soigneusement la redite. Ce besoin d’avancer résonne d’un bout à l’autre de l’album.


Les émotions connectées au chant, Cloé du Trèfle part au-devant d’un disque franc  : douze morceaux habités par le feu sacré, la volonté de s’affranchir (‘La méprise et le mépris’), le besoin d’apaiser la tension (‘Do you know it’s time’). Instants fusionnels condensés sous un pronom personnel, ‘Nous’ enchante avec la complicité d’Arnaud Fleurent-Didier rencontré lors d’une tournée en Chine. D'autres invités de marque sont également présents sur cet album: Nicole Bongo Letuppe (Karavan, Askanyi,...) Fanny van Hammée (Faon Faon), Charlotte Maison (Sold Out), Paul Bertrand...


Peaufiné au Jet Studio avec Rudy Coclet (Arno, Dominique A), ‘Entre l’infime et l’infini’ marque le retour d’une personnalité attachante et atypique. Une voix unique.



En 2014 sortait son album concept « D’une nuit à une autre », applaudi par la presse. Ce disque-histoire parle de l’exil et électronique, pianos, orchestrations superbes arrangées par Renaud Lhoest, guitares électriques, voix et témoignages enregistrés dans une démarche documentaire sont ingénieusement mélangés pour nous plonger dans un road-movie sonore fascinant.


« Hasards de trajectoires », l’album précédent et 3ème album en français de Cloé a remporté l’Octave du Meilleur album de Chanson française (équivalent belge des Victoires de la Musique) en juin 2011. Cet album se déroulait en temps réel, autour du personnage de Lisa et une sorte de course poursuite à travers une ville et ses transports en communs.


Après une formation classique au piano, Cloé du Trèfle s’est mise à la guitare électrique et a continué ses recherches sonores sur base de boucles créées avec un sampler ou en triturant certains sons avec son ordinateur. Cloé peut tout autant restaurer un vieil harmonium si elle estime qu’un morceau sonnerait mieux sur cet instrument ou décider de souder un câble pour brancher un micro piezzo à son enregistreur portable pour tenter de capter certains sons insoupçonnés... Cloé a également étudié l'électro acoustique pendant 3 ans au Conservatoire de Mons.


En 2007 est sorti « Microclimat », le deuxième album en français de Cloé, qui a remporté en 2008 le Prix Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros. Cet album a été enregistré principalement par Cloé et mixé par Rudy Coclet. « Sapristi », le premier album en français de Cloé, est sorti en 2004 et Renaud Lhoest (Yann Tiersen, Vénus...) a arrangé plusieurs morceaux pour orchestre sur ce disque.


Cloé du Trèfle a été invitée à composer différentes musiques de films après son projet en anglais Clover's Cloé et a eu des collaborations avec de nombreux artistes : Daniel Hélin (co-compositrice de l’album « Mécréant » sorti en décembre 2005 et sur scène avec lui pour plus de 50 concerts en tant que Velvet Sister), l’Orchestre du Mouvement Perpétuel, Julos Beaucarne, Manza, Pôm B.Bouvier, Hands up Boys, Pitcho, l’Oblikollectif ,...


Différents morceaux de ses albums se sont retrouvés sur des compilations du magazine Les Inrockuptibles.


Cloé du Trèfle a de nombreux concerts à son acquis, dont en Angleterre, Allemagne, Suisse, Hollande, Espagne, Pologne, Slovaquie,... mais aussi au Brésil, en Chine, au Vietnam (dont à l’Opéra de Hanoï) ou encore à Kinshasa.

News      Biographie      Concerts      Albums      Photos      Vidéos      Presse & Co
 
                   En      Nl                                                                                                                ContactsNews.htmlConcerts.htmlAlbums.htmlPhotos.htmlVideos.htmlPresse_%26_Co.htmlPresse_%26_Co.htmlBiographie_En.htmlBiographie_Nl.htmlContacts.htmlshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1shapeimage_1_link_2shapeimage_1_link_3shapeimage_1_link_4shapeimage_1_link_5shapeimage_1_link_6shapeimage_1_link_7shapeimage_1_link_8shapeimage_1_link_9shapeimage_1_link_10
SoundtracksSoundtracks.htmlshapeimage_2_link_0